La Compagnie Franche Connexion

Fondée en 2002,la compagnie Franche Connexion a pour principale vocation de mettre en relation les univers artistiques et les publics. Elle associe création théâtrale et travail sur le territoire par le biais d'ateliers et de stages.

La Compagnie Franche Connexion est aidée par le Conseil Général du Pas-de-Calais, le Conseil Régional Nord Pas de Calais ainsi que par les villes de Douai, de Carvin, Courrières et de Montigny en Gohelle

.
 

En 2003, le projet Jean et Béatrice de Carole Fréchette, mis en scène par Stéphane Titelein fut au cœur de l’activité de la compagnie Franche Connexion. Jouée 50 fois en 2004, 2005 et 2006 grâce aux contacts pris lors de « Nord-Pas de Calais en Avignon 2004»

Fin 2004, c’est à Soudés de Mike Kenny que s’attaque l’équipe artistique de la compagnie, cette pièce jeune public, traduite par Séverine Magois, fut coproduite par la Maison des Arts et de la Communication de Sallaumines, créée à Lille et reprise dans la région en 2005 et 2006.

En décembre 2005, Stéphane Titelein a adapté et mis en scène le conte Cambrinus de Charles Deulin, cela donne un spectacle cabaret à trois voix, programmé à Avignon dans le cadre de l’opération « Nord-Pas de Calais en Avignon 2008»

Depuis janvier 2008, la compagnie Franche Connexion est en résidence longue au Centre Effel de Carvin.

De cette collaboration sont nés ou nez les spectacles Cyrano , Chantecler , Lard Brut, Silence Complice et Misérables ! ainsi que de nombreuses actions culturelles et artistiques.

En 2012, en collaboration avec les scènes associées « MAC de Sallaumines, Arc en Ciel de Lievin et L’espace Ronny Coutteurre de Grenay » la compagnie Franche Connexion crée un spectacle jeune public Mamie Ouate en Papoâsie .

Le travail mise en place avec les communes de l’ancien bassin minier lensois a permis à la compagnie Franche Connexion d’être en résidence pour l’année 2011 dans la ville de Courrières.

En collaboration avec cinq structures culturelles de la CAHC, la compagnie a mis en place le festival on vous emmène , qui explore les liens souvent étroit entre les arts et le mensonge.